Pourquoi initier une fille à la gymnastique artistique ?

Dernière mise à jour: 19.10.21

 

Il existe plusieurs manières d’optimiser le développement physique de son enfant. Si vous avez une petite fille, n’hésitez pas à l’initier à la gymnastique artistique. Populaire, cette discipline sportive associe les exercices d’élégance et de force. Voici les différentes raisons qui permettraient à votre bambin de se mettre à cette pratique.

 

Comment préparer son enfant à la gymnastique artistique ?

La gymnastique artistique est classée parmi les disciplines les plus appréciées des petites filles. Non seulement c’est un art expressif, mais il favorise aussi le développement du corps. Sachez que cette discipline consiste à élaborer une chorégraphie en associant plusieurs mouvements du corps. Les enfants peuvent même employer des matériels adaptés pour reproduire une figure de gymnastique adéquate. Cela inclut le sol, la table de saut, la poutre ainsi que les barres asymétriques.

Pour les garçons, il faut des barres parallèles, des anneaux, un cheval d’arçons, une barre fixe, etc. Si vous désirez que votre fille s’initie à cette pratique, on vous conseille de la préparer en commençant par la Baby gym. Cette dernière est adaptée parfaitement aux plus petits puisqu’elle aide à développer leurs capacités psychomotrices. Vous devez attendre que votre enfant atteigne ses 6 ans avant de l’orienter vers la gymnastique artistique.

Sachez que votre fille pourra démarrer la compétition dès l’âge de 8 ans. Elle pourra non seulement apprendre les bases de manière crescendo, mais se mettra également aux différents agrès. 

 

Une discipline à la portée de tous

La gym artistique séduit de plus en plus les parents comme les enfants. La raison ? Elle présente de nombreux avantages. Sachez qu’elle permet de corriger les mauvaises postures et d’aider aussi à la concentration. Cette discipline accroît également les capacités motrices de votre fille, notamment en termes de vitesse, de flexibilité, de force, et tant d’autres encore. 

En l’initiant à cela, vous verrez qu’elle aura un peu plus confiance en elle et qu’elle sera plus responsable à l’avenir. La gymnastique artistique féminine est proposée à des prix compétitifs. Les frais d’inscriptions peuvent aller entre 50 et 350 euros. À noter qu’il existe 4 fédérations de gymnastique artistique en France, cela inclut la Fédération Sportive et Culturelle de France (FSCF), la Fédération Française des Sports Travaillistes (FFST), la Fédération française de gymnastique (FFG) ainsi que l’Union Française des Œuvres Laïques d’Education Physique (UFOLEP).

Pour que votre bambin puisse franchir plusieurs caps, il serait toujours préférable qu’il démarre assez tôt. Ainsi, la fille aura plus de temps pour apprendre et s’entraîner régulièrement.

Un enchaînement d’exercices favorisant l’esprit d’équipe

Cette discipline est née d’une série gymnastique que chaque participant doit réaliser individuellement. Pour cela, sachez que le style des exercices évolue en fonction de la performance de chacun. Premièrement, il existe ce que l’on appelle l’approche basique. Cette méthode permet de préparer le corps aux mouvements qui vont se suivre. Elle aide également à développer les fonctions motrices et à renforcer la santé de la petite. 

Une fois cette étape achevée, celle-ci peut maintenant entamer la partie acrobatique. Étant donné que le niveau commence à être plus élevé, il est évident que les exercices sont plus complexes. Les enfants pourront essayer l’exercice de pirouette, d’équilibre, aérien ou encore de contact. Généralement, ils sont amenés à se servir des matériels susmentionnés à part les trampolines.

Enfin, la phase artistique, quant à elle, intègre petit à petit les différentes modalités de la compétition. Les exercices seront donc plus difficiles qu’avec la précédente. Une fois que votre enfant arrive à ce stade, cela signifie qu’il pourra participer aux compétitions. Cela lui permettra non seulement de montrer fièrement son savoir-faire avec les barres et les poutres, mais également de représenter son club. 

Cette gym sportive est une affaire d’équipe ! Pour qu’il puisse répéter correctement les exercices au moment venu, sachez qu’il doit réaliser quelques heures d’entraînement par semaine. En outre, il aura besoin d’une tenue adaptée. Vous devez investir dans un justaucorps qui taille parfaitement avec son corps pour éviter les sensations d’inconfort.

 

Gymnastique artistique : un sport très technique

Ce sport artistique allie la souplesse, la force, l’agilité, l’équilibre ainsi que la coordination. Il sollicite tous les muscles du corps. Pour se démarquer largement de la concurrence, notamment durant la compétition, il est important de réaliser les séries d’exercices avec beaucoup de précision. La note de votre fille en dépendra. Il existe en effet une norme à suivre dictée par le code de pointage de la Fédération internationale de gymnastique (FIG). Celui-ci contient les éléments gymniques, les points obtenus en conséquence ainsi que les règlements des juges, des gymnastes et des entraîneurs.

L’enfant doit aussi maîtriser les règles qui régissent cette discipline. Durant la compétition, il est important de repérer le bord praticable qui a pour rôle d’ailleurs d’amortir les chocs. Il faut que la gymnaste démontre par la suite ses capacités en 90 secondes. Si l’enfant travaille sur la poutre, elle a de quoi séduire le grand public. Néanmoins, cela demande une énorme concentration, de la technique et de l’équilibre.

La gymnastique artistique implique de la patience et du courage

La pratique de la gymnastique artistique demande énormément de patience de la part des participants. Ces derniers doivent en effet consacrer le plus de temps possible pour maîtriser complètement les différents agrès. Les petits ont besoin d’une fréquence de 5 fois par semaine et sur une durée de 2h30 min. Une fois que les gymnastes arrivent à maîtriser un mouvement, ils doivent immédiatement poursuivre avec d’autres figures. Il ne faut pas hésiter à recommencer même après des échecs.

Avec un moral de fer, vous finirez par réaliser toutes les épreuves sans difficulté. Avant de lancer votre petite dans cette discipline, mettez-vous en tête qu’elle doit s’y impliquer entièrement. Vous allez voir que lorsqu’elle commence à maîtriser plusieurs séries de figures, elle sera contente de les répéter devant vous et le grand public surtout lors des compétitions. Elle ne peut qu’être fière de son exploit ! Le public et les parents auront également le plaisir de regarder la prouesse de leurs enfants avec les mouvements sur les barres ou les poutres.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES