Apprendre à nager: le papillon

Dernière mise à jour: 25.02.21

 

En ce jour, la plupart des gens pratiquent des activités physiques dans l’eau n’en citant que la natation. Étant un sport accessible à tous, elle aide de nombreuses personnes à maintenir la forme. Il existe différentes techniques de nage pour ne citer que la brasse, le dos crawlé et le crawl. Le papillon, quant à lui, est une technique que peu maitrise. Qu’est-ce que le papillon ? Est-ce facile à apprendre ? Que faut-il savoir sur cette technique ?

 

Qu’est-ce qu’on entend par la nage papillon ?

A première vue, le papillon est une nage spectaculaire qui a l’air d’être compliquée et très méthodique. Pourtant, nager le papillon est facile à faire et moins difficile que les autres méthodes de nage. Elle consiste à effectuer des mouvements d’ondulation de natation en utilisant les jambes et le corps en même temps. 

Après le crawl, elle est réputée pour être la nage la plus rapide. Cela étant, sa pratique nécessite quand même de la souplesse, de la force, et une coordination des gestes. Et grâce à l’harmonisation des gestes des muscles pectoraux, abdominaux et des bras, la nage papillon permet d’avoir une bonne silhouette. Par ailleurs, il est important de noter que cette technique de nage est parfaite pour apporter des changements favorables à la respiration. Ce qui signifie qu’elle se montre assez bénéfique pour les personnes qui ont des difficultés respiratoires.

De quelle manière effectuer la nage papillon ?

Apprendre le papillon demande avant tout une parfaite maîtrise des trois autres types de nage. Ce qui signifie qu’avant de commencer votre apprentissage, il est nécessaire que vous sachiez comment tenir en planche sur l’eau, comment travailler votre respiration et comment coordonner vos mouvements.

Afin de maîtriser la technique papillon, il faut d’abord se rendre maître de la nage en alternant la traction, la poussée et la récupération. Cette approche repose sur les bras et les jambes afin d’être capable de relayer la grande et petite ondulation du dauphin. Il faut savoir impliquer chaque partie du corps en les coordonnant dans un mouvement de vague pour nager le papillon sans se fatiguer. Il est également très important de savoir respirer lors de la nage papillon, car il est difficile de synchroniser mouvement et respiration. A ce sujet, il faut essayer d’aspirer et rejeter l’air dans les poumons au moment où les bras sortent de l’eau ou entre deux gestes.

Quel que soit le niveau du nageur, la traction est utile pour les personnes pratiquantes de la natation. Elle consiste à corriger les efforts fournis par les bras et avant-bras au moment de l’accomplissement des mouvements dans l’eau. Pour être plus compétitif et afin de pouvoir se propulser en avant, le nageur doit effectuer des gestes avec ses bras appelés « la poussée ». Dans le but de rendre efficace ce sport aquatique, il est également essentiel de procéder à la phase de récupération. Elle favorise l’élimination des toxines et d’autres déchets acides du corps.

Il faut effectuer régulièrement des entraînements afin que les mouvements et apprentissages se perfectionnent. Pour cela, la meilleure chose à faire est de s’habituer à nager avec un bras à plusieurs reprises et aussi à pratiquer l’ondulation du dauphin. Ceci se fait tout d’abord en maintenant un bras en position droite et l’autre en mouvement. Ensuite, il est important de savoir respirer d’un côté en finissant la longueur de la piscine puis vice versa. Enfin, il s’avère être de mise d’effectuer des gestes coordonnés de la tête au bassin pour aider les jambes à prendre plus d’ampleur.

 

Nager le papillon avec des accessoires est-ce possible?

Qui dit voiture dit certainement siège auto Nania. Et qui dit apprentissage en natation dit palme. Que ce soit pour la nage papillon ralentie, la brasse papillon ou autre type de nage papillon l’utilisation des palmes est conseillée surtout pour les enfants. Cet accessoire a été minutieusement conçu pour les aider à rectifier les erreurs de nage et avoir plus d’appui aux jambes en même temps. Par la même occasion, il sert de soutien pour les aider à mieux se focaliser sur le mouvement des bras. Quoi qu’il en advienne, il faut bien choisir les palmes à utiliser surtout en ce qui concerne la matière dont elle est faite.

 

Quelles sont les choses à éviter lors de la nage papillon ?

Pour les débutants, il ne faut surtout pas trop courber le dos lors de la nage. Pourquoi ? Parce que cela peut causer un mal de dos atroce. Le mieux est de toujours veiller à se remettre verticalement sur le dos. Lorsque les mains sont dans l’eau, il ne faut jamais redresser la tête puisqu’il n’y aura pas d’ondulation. Il faudra veiller à ce que le menton soit fixé sur la poitrine. Ensuite, le nageur doit aussi faire en sorte que sa tête ne relève pas trop tard. Cela l’empêchera de faire un deuxième mouvement. D’où tout l’importance de commencer à   rehausser la tête au moment où le bras fait un geste vers l’arrière.

Enfin, les jambes ne doivent en aucun cas faire des mouvements sans le bassin et les genoux, par conséquent, cela fatigue. En tant que nageur, prenez toujours soin de synchroniser les actions faites par toutes les parties de votre corps.

Quels sont les obstacles rencontrés en pratiquant la nage papillon ?

Souvent, les nageurs rencontrent des problèmes en nageant le papillon. La plupart du temps les gens n’ont pas une bonne morphologie d’où la nécessité de pratiquer des exercices de musculation secs est utile. Cela les aidera à avoir une épaule large, un dos développé et des bras musclés. Dans la majorité des cas, l’ondulation dauphin apeure les nageurs d’où plus d’entraînement sur cette épreuve sera d’une aide précieuse.

Les membres supérieurs et inférieurs seront la base pour faciliter la propulsion en effectuant des mouvements symétriques afin d’éviter la fatigue. Plusieurs personnes ne savent pas coordonner cette technique entre la nage et la respiration. Une raison qui explique pourquoi certaines personnes s’étouffent ou « boivent la tasse ». D’où il faut savoir choisir quand faire sortir la tête de l’eau et quand la rentrer.

Il est également primordial de bien déterminer l’emplacement de la tête en papillon afin d’avoir une bonne vitesse. La coordination des bras et des jambes réduit la dépense d’énergie et augmente ainsi la performance de tout un chacun.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments