Les 10 meilleurs boxeurs français dans l’histoire

Dernière mise à jour: 27.10.21

 

La boxe est certainement un sport qui compte autant de fans que le football. Cette discipline sportive qui a vu le jour il y a des centaines d’années, continue aujourd’hui de fasciner autant de monde et d’adeptes. Les meilleurs boxeurs provenant des quatre coins du monde ne cessent de rivaliser en espérant gagner le titre de « Champion du monde ». Et pour la majorité, ce titre équivaut à concrétiser le rêve d’une vie.

 

La boxe en France

La boxe depuis le tout début du XXe siècle a gagné en popularité à travers le monde entier. En ce qui concerne la France, cette discipline a commencé à se démocratiser à l’époque d’avant-guerre. Depuis toujours, les plus grands boxeurs ont cherché à se démener en faisant preuve de prouesse, d’agilité, de techniques et de puissance en s’entraînant avec leur sac de frappe. Leurs performances exceptionnelles nous ont régalés au fil des années et perdurent jusqu’à aujourd’hui.

En Amérique, Mike Tyson est un nom qui s’affiche sur toutes les lèvres lorsqu’on parle de boxe. Mais pour la France, des légendes se sont succédé au fil des années si bien qu’il est difficile de les classer par catégorie et par époque. Quoi qu’il en soit, nous avons essayé de le faire dans ce classement pour vous faire voyager à travers l’histoire des boxeurs français les plus connus.

Georges Carpentier, le boxeur français qui a marqué l’histoire

Si vous êtes un adepte de la boxe, vous avez sans doute déjà entendu parler de l’histoire de Georges Carpentier. Il s’agit d’un boxeur connu et qui a marqué l’histoire de la boxe en France en 1920. Né à Liévin en 1894, il a remporté le championnat de France de boxe dans la catégorie junior en 1907 alors qu’il était seulement âgé de 13 ans.

En 1911, il est couronné double champion de France alors qu’il était âgé de 17 ans. En 1912, il a réussi à décrocher le même titre, mais cette fois-ci, il a été classé dans la catégorie des poids moyens. Fort de sa grande performance, de ses techniques et de son agilité, il finit par être couronné « champion du monde des poids lourds de race blanche » en 1914.

Mais l’histoire de Georges Carpentier ne s’est pas terminée en si bon chemin. En 1920, il est sacré champion du monde mi-lourd en remportant la victoire contre B. Levensky. Un an plus tard, il finit également par remporter le titre de champion d’Europe en éliminant Kid Lewis dès le premier round.

 

Eugène Criqui

Eugène Criqui était un boxeur français né seulement un an avant Georges Carpentier. Il est sacré champion de boxe de France dans la catégorie des poids mouches en 1912. Sa carrière a pourtant failli prendre fin après la Première Guerre mondiale. Ce warrior vintage de la boxe française s’était brisé la mâchoire, sectionné la langue, arraché 22 dents à cause d’une balle ennemie.

Ces blessures qui ont failli lui coûter la vie l’ont obligé à conserver une plaque de fer à la mâchoire. Ce qui lui a valu le surnom de « mâchoire de fer » un peu plus tard. En 1918, remis entièrement de ses blessures, il a réussi à totaliser près de 99 victoires, dont 53 par KO. Son agressivité, sa détermination et son adresse lui auront permis de remporter le titre mondial en 1923.

 

Marcel Cerdan

Ce boxeur français est certainement le boxeur célèbre de tous les temps en Europe. Pourquoi ? Parce qu’il a été le compagnon de la célèbre chanteuse Edith Piaf (1915-1963). Né en 1916 en Algérie, Marcel Cerdan avait déjà la boxe dans le sang si bien que son père fit construire un ring dans sa salle de danse. En 1924, alors seulement âgé de 8 ans, Marcel Cerdan a fait son premier combat de boxe. Voyant tout son potentiel, son père le destine à la boxe professionnelle. 

En 1940, il est devenu l’emblème de la boxe française et le simple fait de prononcer son nom suffisait pour terroriser ses ennemis. Demeurant invaincu au cours de tous les combats qu’il a engagés, il finit par gagner le surnom de « Bombardier Marocain ». En 1945, il remporte le titre de champion français de la catégorie des poids Welters. En 1948, il remporte le championnat du monde des poids moyens. Mais malheureusement, il finit par connaître un destin tragique en 1949. Son avion s’était écrasé sur la montagne d’une île des Açores alors qu’il allait rejoindre Edith Piaf.

Fabrice Bénichou

Fabrice Bénichou est né à Madrid dans les années 60. Il a été repéré lors d’une bagarre pendant un match de football. Plus tard, il a décidé d’enfiler ses premiers gants de boxe et a choisi de jouer dans la cour des compétiteurs professionnels. Avec son obstination et ses techniques incontestables, il finit par être sacré trois fois champion du monde des super-coqs. Il a également déjà remporté 2 fois le titre de champion d’Europe des poids plumes. En 1998, il a pris la décision de se retirer de la compétition. A son actif, il totalise 66 combats, dont 46 victoires.

 

Jean Baptiste Mendy

Jean Baptiste Mendy est un boxeur français noir né en 1963 à Dakar. Il est devenu champion du monde de WBC en 1996 en mettant KO Lamar Murphy. Il a également remporté le titre de champion WBA en 1998 dans la catégorie des poids légers. Au cours de sa carrière, il a réussi à totaliser 67 combats avec 55 victoires, 8 défaites et 3 matchs nuls. Ce qui a marqué la fin de sa carrière était le combat épique qu’il a mené contre Pedro Garcia. Même s’il en est ressorti vainqueur grâce à une victoire aux points, il a décidé de prendre définitivement sa retraite ce 08 avril 2000.

 

Christophe Tiozzo et Fabrice Tiozzo

Né le 1er juin 1963 à Saint-Denis, Christophe Tiozzo a déjà été sacré champion de boxe français des poids moyens. Par la suite, il a réussi à devenir champion du monde WBA. Fabrice Tiozzo, son petit frère, né en 1969, s’est montré plus habile et plus coriace. Il a débuté dans la catégorie des mi-lourds avant d’évoluer dans la cour des professionnels de 1998-2006. 

Au cours de sa carrière, il totalise 50 combats dont 48 victoires et 2 défaites. Il a disputé près de 11 championnats du monde dans deux catégories. La première date du 16 juin 1995 ce qui lui a permis de remporter le titre de champion du monde des mi-lourds WBC. Ensuite, il entre dans la catégorie des poids lourds-légers du classement WBA où il est sacré champion du monde de 1997 jusqu’en 2000.

 

Thierry Jacob

Thierry Jacob est né en 1965, le 8 mars. Il a commencé sa carrière de boxeur en intégrant la catégorie des poids mouches et où il est sacré champion de France de boxe amateur de 1983 en 1984. Ensuite, il intègre le classement mondial de boxe en entrant dans la catégorie des poids coqs et des super-coqs. En 1992, il devient également champion du monde WBC en poids super-coqs.

 

Julien Lorcy

Né le 12 avril 1972, Julien Lorcy, alias Bodo, est certainement un des plus grands boxeurs français de tous les temps. Il a commencé la boxe dès son plus jeune âge et son palmarès compte 68 victoires, dont 40 par KO. Il est passé de simple boxeur au titre de boxeur professionnel en 1992 lors des Jeux olympiques de Barcelone.

Ce qui est intéressant à savoir au sujet de Julien Lorcy, c’est qu’il a été champion d’Europe des poids superplumes de 96 à 97. Ensuite, il gagne le titre de champion du monde WBA des poids légers en avril 99. En 2001, il remporte également le titre de champion du monde lors d’un match de 36 rounds devant 22.000 spectateurs.

Jean Marc Mormeck

Couronné champion du monde de boxe à 2 reprises, Jean-Marc Mormeck est né le 3 juin 1972 à la Guadeloupe. Il fait une entrée remarquable sur le ring de boxe professionnelle en 1995 alors qu’il était seulement âgé de 22 ans. En 1998, il obtient le titre de champion de France dans la catégorie mi-lourd. Ensuite, vers la fin de l’année 2000, il remporte le titre intercontinental.

 

Brahim Asloum

Il est né le 31 janvier 1979 à Bourgoin-Jallieu. Jusqu’à ce jour, il est l’un des boxeurs français les plus populaires. Il a commencé sa carrière alors qu’il était encore jeune (14 ans). Ensuite, 7 ans plus tard, il est sacré champion aux olympiades de Sydney dans la catégorie des poids mouches. En 2007, Brahim Asloum a fini par remporter la ceinture mondiale alors qu’il n’était âgé que de 28 ans. Par la même occasion, il devient le premier champion olympique Français à cumuler un titre mondial.

Ces boxeurs que nous venons de citer ne sont pas les seuls qui ont et qui continuent de marquer l’histoire de cette discipline sportive en France. Gratien Tonna ainsi que d’autres sont également des légendes. Des femmes de nationalité française ont également déjà remporté le titre de « Championne du monde de boxe ». Alors, laissez mijoter votre préparation dans votre meilleur cuiseur à riz et prenez quelques minutes après avoir profité de cet article.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES