Les règles du football à connaître pour parler comme un as du ballon rond

Dernière mise à jour: 27.09.21

 

Le football est une discipline qui est encadrée par quelques règles dont leur connaissance est nécessaire pour éviter les fautes. Dans cet article, on vous expliquera les significations des termes techniques utilisés lors d’un match, comment et à quel moment sont-ils produits. Nous vous donnerons également un aperçu des divers moyens logistiques exploités lors d’une rencontre.

 

Les piquets de coin ou « poteaux de corner »

Parmi les règles du football, il y a une condition selon laquelle la présence de piquets de coin est obligatoire lors d’une rencontre. Leur emplacement se trouve aux 4 angles du terrain où ils seront implantés bien droitement. La configuration de cet objet est simple : il est composé par une hampe qui ne doit pas être pointue ainsi qu’un fanion de 45 cm sur 45 cm de couleur rouge ou jaune et qui peut être phosphorescent pour les matches de nuit. Quant à sa longueur, il doit avoisiner les 1,5 m. Il doit être fabriqué avec un matériau non dangereux pour éviter les blessures en cas de rupture.

Le jeu de football peut s’arrêter en cas d’absence de cet accessoire. Il pourra également être suspendu en cas de brouillard, d’impraticabilité du terrain ou de panne d’éclairage. Dans ces situations, l’arbitre devra annoncer le verdict aux 2 capitaines, la durée du match de foot ne pouvant pas dépasser 45 min. Si la relance est impossible, le match va être interrompu définitivement et ce dernier adressera un rapport à la commission compétente qui va décider de la reprise ultérieure de la rencontre.

Le ballon

Outre la question de la durée d’un match de foot, il peut aussi arriver qu’en pleine course, le ballon soit stoppé par une partie extérieure. Ce corps étranger peut être un spectateur, un animal ou un objet. Le tournoi va alors continuer avec une balle à terre qui va être placée à l’endroit où le ballon a été déplacé. Pendant un tir au but frappé vers l’avant qui n’a touché ni un joueur, ni la barre, ni les poteaux ou encore un coup de pied de réparation, si la balle est endommagée ou si elle éclate, elle sera de suite remplacée et le shoot va se rejouer.

Si un second ballon fait irruption sur la surface de jeu et interrompt le match, la partie sera arrêtée pendant que l’arbitre renvoie l’excédent hors du terrain. Le système de balle à terre va être repris exactement dans les conditions précédentes. Si ce désagrément survient au moment où un but a été marqué, ce sera à l’arbitre de juger la solvabilité du score.

 

Le nombre de joueurs

Dans le foot pour les nuls, la première question qui se pose est combien de joueurs dans une équipe de foot ? Une rencontre commence ou se poursuit au moins avec 7 personnes dans un groupe. Cette règle s’applique notamment pour les matchs internationaux. Au niveau local, la FIFA ou Fédération Internationale de Football Association remet ce choix entre les mains des fédérations nationales. Dans le cas de la France, 8 joueurs par équipe représentent la limite maximum acceptée, gardien de but inclus. Si cette organisation n’est pas respectée, l’arbitre a le droit d’arrêter la rencontre de façon définitive. Dans une partie féminine, selon les règles du football, on retiendra un minimum de 9 joueuses dans le même club.

Si jamais un joueur est expulsé avant même que le match de foot ne commence, seul un des remplaçants dont le nom est inscrit dans la feuille de match peut effectuer le changement de place. Il faudra également que ce dernier n’ait pas été exclu avant la rencontre. Par contre, quand le coup d’envoi sera donné, aucun membre ne peut être remplacé et le jeu va se poursuivre.

 

L’équipement des joueurs

L’arbitrage du football est un poste très délicat dans le monde sportif. L’arbitre est amené à prendre des décisions difficiles dans un grand nombre de cas. Pour exemple, ce dernier a le dernier mot quant au port de lunettes sur le terrain. Auparavant, cette pratique était prohibée, car cela pouvait présenter des dangers, autant pour celui concerné que pour les autres joueurs. 

Cependant, depuis l’International Board, les lois du jeu de football ont évolué grâce aux nouvelles technologies qui permettent la fabrication de lunettes sûres et sécuritaires. Néanmoins, permettre l’admission ou non de cet accessoire sur le terrain repose entièrement sur la décision finale de l’arbitre et dans le cas où la réponse serait négative, le joueur ne pourra pas participer au match.

Les arbitres

L’arbitrage du football est un poste très capital sur le terrain, car la personne qui en est chargée sera amenée à prendre de nombreuses décisions utiles pour le bon déroulement de la partie. Ce personnage aura pour mission de contrôler le match et sera secondé par 2 arbitres assistants et un dernier officiel. La bonne application des lois du jeu sera assurée par ces derniers et ils vont diriger la rencontre. Ils possèdent ainsi un « pouvoir discrétionnaire » qui rend possible :

 – La prise de mesures disciplinaires à l’encontre d’un membre de l’équipe

 – La poursuite ou non du jeu en cas de faute qui donne ou pas un avantage à la victime

 – Le retour sur une décision si le match n’a pas encore repris

 – La suspension de la partie d’une manière définitive s’il y a une quelconque interférence extérieure

 

La durée du match

La question selon laquelle combien de temps dure un match de foot est très importante, car, dans certains cas, il existe des temps additionnels. La première et la deuxième mi-temps font 45 min chacune, il existe une pause entre les 2 périodes qui ne doivent cependant pas excéder 15 min. La durée du match peut être changée uniquement si l’arbitre donne son consentement. Il s’agit de la prolongation qui sera de 30 min et qui sera précédée de 5 minutes de repos. Aucun temps de répit ne sera accordé durant ce moment en plus. La position des joueurs de football sur le terrain va alors changer, car il y aura un changement de camp.

 

Le coup d’envoi et la reprise de jeu

S’il arrive que le match soit temporairement arrêté par un fait qui n’est pas couvert par la nouvelle règle de foot, si le ballon est toujours à l’intérieur du terrain une balle à terre sera ordonnée par l’arbitre et le match va pouvoir reprendre. Cela peut arriver si un des joueurs se blesse ou si un spectateur, un animal ou un objet gène le déroulement de la rencontre, le référé va alors arrêter momentanément la partie qui va ensuite se poursuivre après que l’arbitre ait donné l’ordre. Quant à la place du ballon, elle sera au même endroit où elle se trouvait lors de l’interruption. Par contre, s’il était dans la surface de réparation foot, il va être mis au point le plus proche sur la ligne des 5,50 m et dès qu’il touchera le sol, le jeu va être instantanément repris.

Quant au coup d’envoi, il marque le début du match et est attribué à l’équipe qui n’aura pas pu choisir son camp. En effet, ce privilège est attribué après un tirage au sort. Pendant ce moment précis, les 2 parties doivent chacune se positionner sur leur propre côté et le ballon sera botté vers l’avant. Il est possible qu’un but soit marqué dès ce coup d’envoi.

Le ballon en jeu ou hors jeu

Pendant le match, il peut arriver que le ballon touche un arbitre ou ses assistants avant de pénétrer dans le but. Les référés ne pourront pas l’annuler et devront même l’accorder si la balle les a touchés avant d’entrer dans le filet. Cela se justifie par le fait que ces personnages sont considérés comme étant des « corps neutres » sur le terrain.

Dans le cas où le ballon sort en coin et fait tomber le drapeau dans la même foulée, 2 possibilités sont à envisager selon les règles du football : d’abord, si c’est l’équipe défendante qui l’a mis dehors, il y aura une rentrée en touche. Par contre, si c’est la partie attaquante qui en est à l’origine, un coup de pied de but sera accordé.

 

Le but contre son camp

Même si on a une très bonne chaussure de foot, sur le terrain il faudra toujours être stratégique. A contrario, il est tout à fait possible de marquer contre son propre camp. Cela arrive souvent lors d’un coup franc direct. Le but sera alors accordé au nom du joueur qui a envoyé le ballon au-delà de sa ligne de but personnelle.

 

Le hors-jeu

La règle du hors-jeu foot est assez compliquée, mais cet exposé sur le football va vous éclairer sur ce point. Cette sanction est attribuée en fonction du placement sur terrain de foot. Un joueur est alors proclamé hors-jeu quand il se trouve plus près de la ligne de but de l’équipe adverse au dernier défenseur et au ballon. Mais si le ballon ne lui est pas destiné et qu’il ne profite pas de sa position stratégique, il ne pourra pas être sanctionné. Cela revient à dire qu’il ne cause aucune gêne à son adversaire et n’influence aucunement le déroulement du jeu. 

Si ce joueur reçoit le ballon de son adversaire, il ne sera pas proclamé comme tirant bénéfice de sa place. Dans le cas où un attaquant qui possède ce titre est mis devant un gardien de but et qu’il masque la vue de celui-ci, il sera sanctionné même s’il n’a pas touché le ballon.

 

Les fautes et le comportement antisportif

Cette rubrique concerne le temps pendant lequel le gardien de but est autorisé à garder le ballon en main. À partir de l’année 1998, et suivant la loi 12 du football, ce dernier ne peut le conserver que dans les 6 secondes qui suivent le contact, et ce, indépendamment des circonstances (balle rebondie ou non). La possession du ballon est comptée à partir du moment où il s’est appuyé et l’arbitre commence alors à faire un relevé du temps. Il est également interdit pour lui de toucher la balle des mains lorsqu’il y a une passe en retrait si cela est fait intentionnellement lors d’une remise.

 

Le coup de pied de réparation ou penalty

Le penalty en football s’exécute au coup de sifflet donné par l’arbitre, et les autres membres de l’équipe peuvent ensuite frapper le ballon après que le tireur l’ait botté. Ils doivent se tenir à un certain intervalle spatial, et c’est ce que l’on entend par distance point de penalty. Ils doivent se positionner ainsi à 9,15 m du tireur et se placer en dehors de la surface de réparation. Toutefois, quand la balle sera shootée, ils pourront entrer en jeu. Si le temps réglementaire est écoulé, c’est à l’arbitre d’autoriser ce privilège.

La rentrée de touche

Il est impossible de marquer un but par le biais de cette position. L’arbitre de touche doit vérifier les fautes qui pourraient survenir. Si avec cette rentrée, le joueur envoie la balle dans son camp, il y aura un ballon corner qui sera accordé à l’équipe adverse. Il y a une distance de terrain de foot à respecter, les adversaires devront se tenir au moins à 2 m de l’endroit où l’action est effectuée.

 

Les coups de pied

Il en existe 2 sortes : il y a d’une part le coup de pied de but qui reste valable si le ballon est poussé par un vent très fort, mais qu’il entre dans le but adverse. A contrario, s’il a pénétré dans le filet du tireur après avoir passé dans la surface de réparation, le score sera refusé et un coup de pied de coin ou « corner » sera fait. Cette seconde catégorie a toutefois des règles variables selon les circonstances. Les adversaires doivent se tenir à 9,15m du piquet. Les défenseurs peuvent être distancés avec un arc de cercle tracé à l’extérieur du terrain à la même distance.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES