Les 9 Meilleurs Éclairages de Vélo de 2021

Dernière mise à jour: 07.05.21

 

Éclairages de vélo – Guide d’achat, Classement et Test

 

Les phares et éclairages de vélo permettent aux passionnés de réaliser des parcours en pleine nuit. Ce genre d’appareil offre non seulement une bonne visibilité pour le coureur, mais joue également un rôle sécuritaire. Les conducteurs de voiture l’aperçoivent de loin, évitant les accidents en route. Dans notre liste des meilleurs produits, on y a inclus le Busch & Müller Phare Cyo apprécié pour son aspect compact et son design simplifié. Le GHB Lampe VTT LED Puissante se distingue pour sa part par ses différents modes d’éclairage pratiques.

 

 

Tableau comparatif

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

 

Les 9 Meilleurs Éclairages de Vélo (Avis & Tests) de 2021

 

 

Éclairage de vélo led

 

1. Busch & Müller Phare Cyo

 

Vous désirez disposer du meilleur éclairage de vélo sans y dilapider toutes vos économies ? Ce modèle parait adapté à vos besoins. Avec un rapport qualité-prix presque imbattable, ce produit vous sera d’une grande efficacité. Il est doté d’une lampe LED puissante.

Cette dernière est capable d’illuminer sur une distance de plus de 10 m devant et un rayon de 3 m. Il présente alors un ratio de 60 lux et offre une excellente visibilité.

Sachez que cet appareil marche avec un système à dynamo. Vous n’aurez donc pas besoin de changer de piles ni de le recharger pour le faire fonctionner.

Il vous suffit d’avancer avec votre vélo pour illuminer votre chemin en pleine nuit. Il garantit aussi un bon niveau de sécurité puisque les conducteurs de véhicules vous verront à quelques centaines de mètres au loin. Cet article sera un investissement gagnant pour vous.

 

Les pour

Bonne visibilité : Cet accessoire aide à distinguer les personnes et objets de loin comme de près dans l’obscurité. En effet, son puissant éclairage vous permet de voir à quelques mètres sans qu’il y ait de zone d’ombre.

Design compact : Son aspect rigide et ses lignes épurées plaisent au plus grand nombre. Il se place aisément sur le guidon.

Pratique à l’usage : La lampe LED ne consomme qu’une faible quantité d’énergie. Vous n’aurez pas toujours besoin de pédaler pour avoir une bonne luminosité.

 

Les contre

Commutateur inefficace : D’après certaines personnes, il n’y a pas de différence notable entre le mode « S » et « T ».

Acheter sur Amazon: Prix- (€64.53)

 

 

 

Éclairage de vélo puissant

 

2. GHB Lampe VTT LED Puissante 

 

Pour les fans de VTT et de virées nocturnes qui ne savent pas quel éclairage vélo choisir, voici la solution. Ce modèle vous assure un parfait niveau de luminosité sur tout votre parcours, évitant ainsi les mauvaises surprises et les incidents malencontreux.

Il est équipé de trois ampoules LED qui se règlent facilement suivant l’usage que vous en faites. Par ailleurs, vous opterez entre 4 modes de fonctionnement pour varier le taux de faisceau de cet appareil.

Ces éléments durent dans le temps. Cet article possède une batterie en lithium de 8,4 V. Elle tient près de 6 heures si vous choisissez de mettre l’intensité au plus bas (1T6). Par contre, si vous la mettez au niveau supérieur 2T6 ou 3T6, le produit marchera environ 2 à 3 heures. Cela suffit pour rouler la nuit sans crainte ou visiter des sites mal éclairés le jour.     

 

Les pour

Modes d’éclairage pratiques : Vous ajustez l’appareil entre 4 positions pour avoir une luminosité différenciée en route. Vous pouvez ainsi varier le degré suivant les circonstances.

Matériel durable : Les constructeurs de ce produit maintiennent que cet appareil tient au-delà des 10 000 heures d’utilisation.

Polyvalent : Cet équipement servira aussi de lampe frontale LED si vous ne l’installez pas sur un VTT. Autrement dit, il conviendra pour toutes sortes d’activités en pleine nature (camping, voyage).

Accessoires tout compris : Le paquet intègre tout ce dont vous avez besoin pour un usage aisé.

 

Les contre

Taux de lumens : Certains utilisateurs estiment qu’il ne dépasserait pas réellement les 500 lumens.

Acheter sur Amazon: Prix- (€29.99)

 

 

 

Éclairage de vélo LED rechargeable

 

3. Soonfire FD38S Phare à vélo Lampe Super-Brillante

 

Si on devait comparer ce modèle à d’autres, celui-ci se démarque par sa puissance lumineuse. Effectivement, il intègre deux lampes LED produisant jusqu’à 1870 lumens.

Il vous offrira alors une excellente visibilité à plus d’une cent-cinquantaine de mètres en ligne droite et sur la largeur de la route. Vous pouvez le régler pour varier l’intensité ou simplement l’activer en mode « signal SOS » en cas d’urgence.

Concernant la batterie, grâce à elle vous roulez 12 heures sans vous arrêter et sans que la puissance baisse. Notez également que cet équipement possède un aspect solide et résistant.

D’ailleurs, il est en grande partie fait en alumite, une matière employée dans le domaine militaire pour sa robustesse. Il bénéficie de la certification IP68 et reste étanche. Si la pile vous lâche au bout de 500 recharges, le corps de l’éclairage reste intact à condition que vous l’entreteniez correctement.

 

Les pour

Puissance lumineuse : Les deux lampes LED intégrées produisent jusqu’à 1870 lumens lorsqu’elles sont activées. Vous verrez presque comme en plein jour.

Batterie longue durée : Chargée à 100 %, elle tient facilement pendant les 12 heures d’utilisation. Cela vous évitera de l’alimenter fréquemment.

Assemblage simplifié : Vous n’aurez aucun mal à l’installer sur votre vélo grâce à son système d’accroche pratique.

Résistant : Cet éclairage semble assez tenace pour s’adapter à toutes les situations. Vous pourriez même vous en servir en temps d‘averse si vous en avez besoin.

 

Les contre

Encombrant : Selon un utilisateur, cet équipement par sa taille et son poids imposants gêne le cycliste dans sa conduite.

Acheter sur Amazon: Prix- (€45.99)

 

 

 

Éclairage de vélo dynamo

 

4. Busch & Müller Dynamo LED

 

Fonctionnant avec un système à dynamo, ce module de chez Busch & Müller vous épargne les déchets et les dépenses supplémentaires. Vous ne serez donc plus obligé de devoir changer les piles ni de le recharger pour l’utiliser. Rien qu’en avançant avec votre vélo, vous activerez la lampe.

Selon les estimations, le taux de faisceau lumineux dégagé par cet appareil atteint les 70 lux, ce qui est satisfaisant. On pourrait même le classer comme le plus performant de sa gamme. Concrètement, il vous offrira une visibilité des plus correctes, droit devant et sur les côtés. Vous pouvez donc vous orienter facilement la nuit et rouler à grande vitesse (30 km/h) si vous voulez par exemple atteindre un point dans des délais impartis.

Le spécimen produit un éclairage de type IQ-X pratique et efficace dans les zones sombres. Cet article s’adresse aux amateurs et passionnés de courses VTT pour des aventures palpitantes.

 

Les pour

Boitier solide : En aluminium, l’élément résiste aux chocs et aux secousses. Cet appareil vous accompagnera pour des années d’usage sans fléchir.

Luminosité adaptée : Le faisceau émis par ce petit phare focalisé arrive jusqu’à près d’une cinquantaine de mètres plus loin. Vous pouvez ainsi mieux vous concentrer sur le parcours et ne serez pas distrait.

Design soigné : Son aspect et son style sobre plaisent, car il se montre discret et moderne.

 

Les contre

Câble assez court : Si vous possédez un vélo de grand gabarit, vous aurez du mal à le brancher au système dynamo.

Acheter sur Amazon: Prix- (€56.36)

 

 

 

Éclairage arrière de vélo

 

5. Busch & Müller Toplight LED Line Plus Eclairage arrière

 

De nombreux professionnels des courses en VTT estiment que Busch & Müller serait la meilleure marque d’éclairages de vélo du moment. Si vous n’êtes pas convaincu de cette affirmation, vous pourriez changer d’avis en optant pour ce modèle. Fonctionnant avec un système à dynamo moyeu ou standard, il vous facilite l’usage. Il se place à l’arrière de votre VTT et confère une visibilité d’ensemble d’environ 320°.

À cet effet, il servira très bien de feu de position pendant vos balades nocturnes entre amis en vélo. D’autant plus que ce module possède une esthétique plate qui facilite son installation.

Il pèse 53 g, ce qui est un poids léger et ne constituera pas de gêne pendant vos virées. Comme bonus, il intègre aussi un catadioptre de grande surface pour améliorer la visibilité en pleine nuit. Cela garantit un bon niveau de sécurité.

 

Les pour

Aspect réfléchissant : Non seulement, ce modèle déploie un faisceau lumineux adapté, mais il reste également parfaitement discernable dans la pénombre.

Taille compacte : On apprécie ses dimensions réduites et son poids plume. Cet appareil n’encombre donc pas vos mains sur le guidon.

Pratique : Son utilisation s’avère efficace pour repérer le coureur en pleine nuit en plus d’assurer ses arrières.  

Système à dynamo : Cela donne plus de liberté à l’emploi et évite toute peine. À noter qu’il fonctionne également sur batterie. Il continue donc de briller à l’arrêt si vous recourez à cette dernière.

 

Les contre

Look peu plaisant : On aurait apprécié que ce module soit plus esthétique, mais cela dépendra de vos gouts et de votre style.

Acheter sur Amazon: Prix- (€33.49)

 

 

 

Éclairage de vélo USB

 

6. Itshiny Ensemble d’éclairage de vélo

 

En achetant ce kit d’éclairage pour vélo, vous ferez une bonne affaire et disposerez d’accessoires pratiques. Ce lot intègre un phare avant conçu pour vous apporter une meilleure visibilité pour vos virées en VTT la nuit. Celui-ci offre 3 modes pour vous guider dans les zones les plus sombres. Vous pouvez donc l’ajuster en haute ou bien en constante luminosité suivant vos besoins. Il se règle aussi en stroboscope pour communiquer de loin avec d’autres cyclistes.

Le feu de position arrière se place aisément sur votre vélo. La paire se recharge aisément via un câble USB. Cela signifie que vous ne serez jamais à court de jus, car en travaillant sur ordinateur vous la branchez. C’est pareil si vous disposez d’une prise et d’un boîtier ou d’une power bank.

Cela jouera autant sur le niveau sécuritaire. Sans oublier le fait que c’est un accessoire pas cher comparé aux articles similaires vendus sur le marché. D’ailleurs, il figure dans notre comparatif des éclairages les plus accessibles du moment.

 

Les pour

Deux produits disponibles : Avec ce lot, vous aurez droit à deux accessoires pratiques à fixer sur un vélo, une poussette, un fauteuil roulant ou n’importe quel engin doté d’un support de 2 à 8 cm de diamètre.

Rapport qualité-prix : C’est l’une des offres les plus intéressantes qu’on ait vu jusqu’ici puisque ce kit ne coûte presque rien par rapport à ce dont il est capable de faire.

Différents modes : Vous pouvez ajuster le taux d’intensité lumineuse pour convenir à toutes les circonstances.

Matériel étanche : Ces deux systèmes d’éclairage ne craignent pas l’humidité et semblent assez résistants.

Facile à installer : Chacun de ces deux éléments se place commodément sans que vous ayez besoin de faire trop d’efforts.

 

Les contre

Attache avant défaillante : Une personne a notifié que cette partie se cassait facilement.

Acheter sur Amazon: Prix- (€18.99)

 

 

 

Éclairage arrière de vélo puissant

 

7. Donperegrino B2-110 LM LED Feu Arrière Vélo Rechargeable USB 

 

Vous aimeriez vous doter d’un éclairage de vélo moins cher pour vous accompagner dans vos balades nocturnes ? Si oui, ce modèle proposé par Donperegrino parait adapté pour vous satisfaire. Cet accessoire intègre pas moins de 30 petites lampes LED puissantes produisant près de 110 lumens. C’est largement suffisant pour qu’on puisse vous apercevoir à 200 m de distance.

Pour le recharger, vous utilisez tout type de secteur USB. Après cela, la batterie de 500 mAh tient environ 10 heures d’usage. Vous ne serez donc pas obligé de l’alimenter à chaque séance. Sachez que ce dispositif émet également un faisceau lumineux large de 150°.

Il servira ainsi de repérage pratique pour vous retrouver en pleine nuit. Si vous ne l’installez pas sur votre VTT, il pourra s’utiliser comme un feu de position en camping.  

 

Les pour

Grande autonomie : Ce module possède une batterie capable de fonctionner près de 10 heures.

Lampes LED performantes : Il intègre en tout 36 éléments puissants qui assurent une excellente visibilité jusqu’à environ 200 m.

Matériel polyvalent : Cet appareil s’emploie en toutes circonstances et en tout lieu, que ce soit comme accessoire de détresse ou de repérage.

Utilisation aisée : Vous l’installerez facilement sur votre vélo arrière sans même avoir besoin d’équipement de bricolage.

 

Les contre

Mauvaise étanchéité : Les constructeurs assurent que cet accessoire est imperméable alors que de l’eau y pénètre encore. Un détail de ce genre reste contraignant.

Vérifier le prix sur Amazon.fr!

 

 

 

Éclairage de vélo sans pile

 

8. Busch & Müller Phare Lumotec IQ-X

 

Où acheter le meilleur éclairage vélo ? Pour répondre à cette question, ce modèle proposé par la fameuse marque Busch & Müller est peut-être ce qu’il vous faut.

Il se compose d’une lampe performante d’une intensité lumineuse de 100 lux, adaptée pour les usages nocturnes. L’accessoire convient tout autant pour un emploi en plein jour lorsque vous traversez des zones sombres ou des sous-bois. Il peut effectivement produire un feu de jour à l’avant, ce qui reste pratique. 

Avec ce matériel à disposition, vous profiterez d’un éclairage de type IQ-X large et homogène. Il se montre également capable d’apporter un rayonnement latéral pour une meilleure visibilité. Vous ne raterez donc pas les branches, les cailloux et autres obstacles sur la route pouvant vous ralentir. Au niveau de l’installation, cet article bénéficie d’un support qui laisse passer les fils. Vous ne vous entremêlerez donc pas les pinceaux et gagnerez du temps.  

 

Les pour

Lampe puissante : On apprécie le fait qu’elle délivre des faisceaux lumineux allant jusqu’à 100 lux.

Fixation aisée : Grâce à son aspect ergonomique, ce dispositif trouvera facilement sa place sur l’avant de votre VTT.

Compact et solide : Son boitier fait en aluminium confère une excellente résistance face aux chocs.

Bonne imperméabilité : Les connecteurs situés à l’arrière de ce module sont protégés des averses. En effet, un petit compartiment s’y dresse et sert de coque pour cet appareil.

 

Les contre

Prix exorbitant : Cet article figure parmi les éclairages vélo les plus onéreux que vous trouverez sur le marché.

Acheter sur Amazon: Prix- (€109.53)

 

 

 

Kit éclairage de vélo

 

9. Cycleafer Eclairage Vélo bicyclettes VTT USB rechargeable

 

On a ici un phare vélo plutôt intéressant. Il s’agit d’un modèle en forme de pistolet qui pèse 100 g seulement. Pratique, il se place sur le guidon en moins de 10 secondes, et ce, sans aucun outil de serrage. Cet éclairage pour bicycle de Cycleafer fonctionne avec une LED de 200 lumens.

En outre, son intensité est réglable. Donc, vous pouvez augmenter ou diminuer la luminosité selon votre bon gré. L’équipement vous propose quatre niveaux de brillance allant du plus éclatant au plus atténué. Ainsi, une fois sur route, vous n’agacerez pas les automobilistes que vous croiserez sur le chemin.

Ce modèle coûte près de 22 euros, un tarif moyen accessible au grand public. Et pour vous rassurer, une garantie de 3 ans est offerte au cas où vous en auriez besoin. Si vous vous demandez où acheter un nouvel éclairage vélo, celui-ci pourrait vous correspondre.  

 

Les pour

Pivote dans tous les sens : Ce modèle épate en matière de mobilité. Il vous est possible de le diriger sur tous les côtés.

Démontable : Il se désinstalle du vélo sans problème. D’ailleurs, vous pouvez l’utiliser comme une véritable lampe de poche. 

Pratique : Il résiste à l’humidité et à l’eau. Donc, vous avez le droit de l’allumer en tout temps.  

 

Les contre

Mode ultra brillant : L’autonomie devient limitée une fois ce mode activé. Celle-ci passe alors de 6 à 2 heures seulement, ce qui n’est pas profitable. 

Acheter sur Amazon: Prix- (€19.99)

 

 

 

Guide d’achat

 

Quels sont les critères déterminant un bon éclaireur pour bicycle. Ce guide d’achat pour les meilleurs éclairages de vélo vous donne quelques astuces à ce sujet. Le nombre de lumens reste l’aspect principal à prendre en compte. Vient ensuite, le type, la longévité, le mode de chargement, le système de fixation, le design et le poids.  

 

Le type d’éclairage 

Si vous n’y connaissez pas grand-chose en matière d’éclairage vélo, le premier point à prendre en compte c’est le type de modèle : phare avant ou feu arrière. Comme leur nom l’indique, l’un se positionne sur le guidon tandis que l’autre se place souvent sous le siège. Bref, ne confondez surtout pas les deux.   

Le spécimen arrière servira de repère pour les automobilistes. Dans ce cas, optez pour un article capable de clignoter. Ainsi, vous serez plus perceptible le long des boulevards et autoroutes. Les accidents de la circulation nocturnes sont généralement liés aux phares défaillants ou peu performants.

Donc, autant vous munir du meilleur éclairage pour éviter les ennuis. D’ailleurs, entre cyclistes et chauffeurs, ce sont les deux roues qui en payent souvent les frais en cas d’incident.

 

Le nombre de lumens

Le nombre de lumens détermine quel est le meilleur éclairage de vélo du marché. L’intensité d’un feu avant dépend en grande partie de ce critère. Donc, procurez-vous tout au moins un spécimen supérieur ou égal à 200 lumens.

Avec un tel équipement, vous aurez une vision nocturne correcte une fois sur le guidon. Ainsi, vous allez facilement éviter bosse et nid de poule durant le trajet. En matière de luminosité, le mot lux prend aussi tout son sens. 

Ce terme désigne tout simplement la portée de votre éclairage ou la zone qu’il occupe sur une surface. Cela peut atteindre les centaines de mètres. À savoir, plus cette valeur augmente, plus vous y verrez loin.  

 

La longévité

Les luminaires pour vélo fonctionnent comme les ampoules classiques. Ils ont une durée de vie limitée. Tenez compte de ce critère avant d’en acheter. Vous pouvez trouver un modèle offrant 100 000 h de service en même temps qu’un gadget présentant 5 000 h à son compteur.

Dans le premier cas, vous allez remplacer la lampe après 11 années d’utilisation. Dans le second cas, vous procéderez à l’acquisition d’un nouvel élément après 1 an seulement. Donc, faites le calcul afin de déterminer l’amortissement d’un produit quelconque.

Un accessoire coûteux compense son prix à la longue. Mais pour un usage standard de 2 heures par jour, une ampoule affichant moins de 10 000 h de vie sera suffisante. Toutefois, veillez à ce qu’elle reste en état durant le temps imparti.

 

Rechargeable ou non

Actuellement, les lampes pour vélo marchent généralement avec des batteries rechargeables. Elles présentent ainsi un grand avantage pour les usagers. Ces dernières s’avèrent pratiques et plus rentables. Pour les alimenter, il faut les brancher sur une prise secteur ou sur une Power Bank et c’est tout.

Les modèles à piles quant à eux demeurent moins fonctionnels. À chaque fois que les recharges sont à plat, vous allez devoir en commander. Donc, cela augmente considérablement vos dépenses au fur et à mesure que le temps passe. Bref, on vous conseille de vous tourner vers un éclaireur vélo à USB rechargeable. Certes, le comparateur de prix affichera un coût élevé, mais, sur le long terme, c’est plus rentable. 

 

Le système de fixation

Généralement, un éclairage de vélo s’accroche sur n’importe quel modèle. Cependant, ce n’est pas toujours le cas avec les deux roues à tiges d’aciers aérodynamiques. Ces derniers paraissent souvent trop minces ou trop aplatis pour accueillir un luminaire standard. 

Pour y remédier, pensez à la fixation de votre accessoire. Celui-ci devrait être interchangeable pour se positionner sur un cadre de bicyclette spécifique. Ainsi, peu importe le diamètre du guidon, il se placera correctement.

En outre, si votre véhicule est forgé de fibre de carbone alors, l’usage d’une clé dynamométrique s’avèrera obligatoire. Ce genre de matériaux requiert un serrage au millimètre près sinon il risque de se fissurer. Par ailleurs, un éclairage avec un système de fixation en caoutchouc ferait l’affaire.  


Design et poids

En termes de design, choisissez le spécimen qu’il vous plait. On trouve de gros éclaireurs, de petits, des accessoires ronds, rectangles ou allongés. Cela dépend uniquement de vos préférences. Toutefois, évitez d’encombrer votre véhicule avec un luminaire imposant.

En outre, plus le modèle est surdimensionné, plus il gagnera en masse. De ce fait, munissez-vous d’un article assez léger. Ainsi, votre guidon ne sera pas alourdi par la charge, car votre conduite sera affectée si le dispositif en question faisait 350 g au lieu de 60 g.

 

 

 

Questions fréquentes

 

Q1 : Comment fonctionne l’éclairage d’un vélo ?

Le luminaire d’un bicycle marche soit avec des batteries chargeables soit avec une dynamo. Sans ces éléments, les lampes du deux roues ne seront pas alimentées. Dans le premier cas, l’énergie peut s’épuiser petit à petit. Donc, quand les piles sont à sec, l’éclairage de vélo puissant rechargeable s’éteint automatiquement.

Dans la seconde situation, la lumière continuera à émaner du moment que les pneus tournent. Et si vous arrêtez de pédaler, la dynamo génèrera moins de puissance. Comme résultat, la luminosité diminuera progressivement jusqu’à l’extinction totale. 

Q2 : Comment fonctionne une dynamo ?

Une dynamo marche à l’aide de deux composants, dont une bobine de fil de cuivre et des plaques d’aimants. Ces éléments sont assemblés entre eux grâce à un boîtier muni d’un rotor. Quand ce dernier se met à tourner, les aimants vont mouvoir autour de la bobine qui génère de l’électricité.

Ce courant dit alternatif servira alors à alimenter l‘éclairage de vélo avant, arrière ou autres. Cette connexion s’effectue par l’intermédiaire d’un chargeur stabilisateur de puissance et de câbles électriques. Cependant, une question se pose, comment faire bouger le rotor ?

Pour cela, il faudra le placer au contact avec une roue. Donc, mettez-le sur le flanc de celle-ci. Puis assurez-vous qu’il tourbillonne correctement. C’est le même principe qu’avec l’éolienne, mais à une échelle plus petite.  

 

Q3 : Comment savoir si une dynamo charge ? Comment tester une dynamo de vélo ?

Une dynamo se charge quand elle bouge suffisamment vite. Pour le vérifier, effectuez tout d’abord vos branchements. Donc, reliez correctement la dynamo du chargeur puis le chargeur de l’éclairage ou de l’appareil numérique.

Puis ajustez la puissance et votre chargeur. Ensuite, faites tourner vos pneus pendant quelques secondes. Et voyez par vous-même si l’ampoule s’allume ou non. Si cette dernière se met à briller alors, vous avez réussi votre test. Dans le cas contraire, vous devez insister. Parfois, il faut plus de temps à la dynamo pour produire suffisamment d’énergie. Donc, au lieu de tourner la pédale durant quelques secondes, roulez sur place pendant quelques minutes afin d’activer une torche.

Pour avoir le maximum de puissance, pédalez plus vite afin que le rotor bouge à grande vitesse. À ce stade du test, le meilleur des conseils c’est de minimiser les luminaires. Car si vous avez plusieurs accessoires, ils risquent fort de ne pas briller en même temps.

Parfois, seuls quelques-uns se mettent à rayonner. Mais en général, l’intensité de la lumière est tellement faible que l’on ne peut pas en profiter. Et si tout ne fonctionne pas après plusieurs tentatives alors, vérifiez toute l’installation. Il se peut que vous ayez oublié un branchement.    

 

Q4 : Quelle puissance pour un éclairage de vélo : combien de lumens choisir ?

La puissance d’un feu de vélo a toute son importance. Plus celle-ci est élevée, plus vous aurez un champ de vison clair durant les déplacements nocturnes. Donc, comment choisir les meilleurs éclairages de vélo de 2021 ? Pour cela, comparez le nombre de lumens.

Ainsi, optez pour une lampe LED d’au moins 150 lumens. C’est le strict minimum pour avoir une quantité de lumière suffisante pour vous éclaircir le sentier. Cependant, si vous vous trouvez en ville, une torche de 60 lumens fera l’affaire. En effet, les lueurs émanant des bâtiments rendent le décor moins sombre, ce qui vous est profitable.      

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments