Qu’est-ce que le Pencak Silat ?

Dernière mise à jour: 27.09.21

 

Trouvant son origine en Malaisie, le Penchak silat est un art martial qui a pour vocation de former des personnes disciplinées et braves. Il regroupe toutes les formes de combat, notamment le désarmement, les projections ou encore les balayages. Par ailleurs, cet art martial indonésien rassemble plus d’une centaine de styles à travers le monde.

 

Les origines du Penchak Silat

Cet art martial asiatique est pratiqué dans de nombreux pays à savoir la Malaisie, l’Indonésie ou encore les Philippines. Il obtient l’appellation officielle de Penchak Silat en 1948. Toutefois, il n’existe aucun document qui pourrait attester l’origine de cette discipline. 

En réalité, la transmission de cet art martial s’est faite uniquement à l’oral. Au début de sa création, les mouvements à effectuer se basent sur les séries d’enchaînement codifiées. Il s’agit d’un combat rythmique qui peut être pratiqué à main nue ou en utilisant des bâtons. Depuis ce temps, ce sport de combat indonésien continue son évolution. D’où la naissance de nombreux styles.

 

Les différents principes du Pencak Silat

 – Des inspirations animales

En analysant de très près le Pencak Silat et ses techniques, il est possible d’affirmer que ce sport s’est principalement inspiré des animaux. Étant donné que ces derniers représentaient un vrai danger pour la population de l’époque, ils ont pris le temps d’observer leur mouvement. Ceci a permis la création de plusieurs figures. Notamment, le style du « tigre » qui consiste à se mettre tout près du sol tout en étant assis accroupi ou même couché. Ainsi, les mains sont utilisées comme des pieds et vice versa. D’autres styles comme le crocodile, le cobra ou le singe ont également vu le jour.

 – Le Penchak Silat en tant que self-défense

Aujourd’hui, il existe des contradictions dans la pratique de cette discipline. Certains maîtres sont très conservateurs et refusent de moderniser le Pencak Silat. Ils considèrent que la transformation de cet art en sport peut changer radicalement sa conception d’origine. En effet, il consiste à contre attaquer, notamment en visant les points vitaux de l’adversaire. En outre, le Penchak Silat le plus pratiqué à Paris est le Sétia Hati tératé. Il encourage l’usage des objets présents dans l’environnement, et ce dans toutes les positions. Enfin, pour trouver un club de Penchak Silat en France, il suffit de vous informer auprès de la fédération française de Karaté.

 

Les tenues à porter pour la pratique du Penchak Silat

Les tenues portées par les pratiquants de cet art varient selon la situation. Lors des entraînements, elle se compose de Baju noire qui ressemble à un kimono de karaté et d’une ceinture dont la couleur dépend du niveau de pratique. Concernant la tenue complète, il suffit d’ajouter un « kain batik » autour de la taille et un tengkolok qui est une sorte de bandeau autour de la tête.

Quant aux tenues traditionnelles, elles sont largement diversifiées. Le pratiquant porte souvent le « baju resmi » avec la coiffe si c’est nécessaire. Sinon, pour agrémenter la touche du Pencak Silat, vous pouvez garder les habits précédents en ajoutant un gilet sans manche ainsi qu’une arme.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES