contact
contact

Comment s’inspirer des champions ?

Dernière mise à jour: 03.10.22

 

Qu’importe la discipline, les grands champions du monde du sport ont pris l’habitude d’inspirer les plus jeunes et parfois même, les amateurs plus âgés ou de la même génération. En les suivant directement à la télévision ou en ayant l’opportunité de les observer performer réellement comme sur une course de vélo, un Grand Prix de Formule 1 ou un match de handball, on peut toujours tenter de s’inspirer d’eux, mais surtout, se retrouver sous le charme de telles performances. 

Cependant, il n’est pas toujours possible de vouloir les imiter. Dans un premier temps pour des raisons physiques évidentes si l’on s’en tient à une course de cyclisme professionnel ou parfois, pour des raisons encore plus simples si l’on est admiratif des performances de Lewis Hamilton ou Max Verstappen dans leurs monoplaces respectives. 

Bien qu’il soit important de rechercher la performance sportive pour soi-même ou même parfois, d’uniquement rechercher le plaisir lorsque l’on fait du sport, il ne faut pas dénier la réalité. Les champions sont idolâtrés et une telle chose n’est en rien une tare, bien au contraire ! On peut vouloir se rapprocher de leurs performances, tenter de penser comme eux et surtout, apprendre de tout ce qu’il peut se passer dans la tête et la vie d’un sportif de très haut niveau, sans les à-côtés moins sympathiques. 

 

Concrètement, qu’y a-t-il à gagner en s’inspirant de champions sportifs et comment le faire ? 

 

Se fixer des objectifs à sa taille 

Que l’on joue au plus bas niveau départemental dans son sport ou que l’on s’apprête à jouer la finale d’une Coupe du monde, il y a toujours des similitudes, ne serait-ce qu’au moment de se concentrer avant de rentrer sur le terrain. Voici ce qu’il est toujours important de garder en tête afin de comprendre qu’il n’y a aucune honte à vouloir imiter et penser comme un sportif professionnel. 

Légende : Le sportif se retrouve souvent seul face à lui-même

Bien entendu, le niveau ne sera en rien le même, mais le résultat peut s’avérer positif si l’on prend le soin de se préparer en bonne et due forme, à l’instar d’un joueur de très haut vol. Se fixer des objectifs à sa taille, en fonction de son niveau de jeu, permettra toujours de prendre le dessus sur son adversaire. C’est le cas à tous les niveaux ! 

 

Écouter les sportifs parler de leurs performances 

En lisant une autobiographie, des articles suivant le quotidien de sportifs de haut niveau ou d’autres reportages très fréquents sur ces routines connues par ces personnes à part dans le monde du sport, on peut toujours apprendre de grandes choses. Cependant et dernièrement, la proximité entre les sportifs et leurs fans a totalement changé, voire a été bouleversée pour aller vers plus de proximité. La raison est simple avec l’accès globalisé aux réseaux sociaux et la possibilité pour toutes les personnes citées, d’interagir bien plus aisément. 

L’exemple le plus parlant dans le monde du sport et du cyclisme est probablement celui de David Gaudu, le grimpeur français de la Groupama FDJ, quatrième du dernier Tour de France. Ingénieur informatique de formation, il est forcément à l’aise avec toutes ces nouvelles technologies et il est en France, l’exemple le plus parlant sur le changement de dimension des sportifs professionnels et de leur capacité à inspirer les plus jeunes. Habitué des jeux vidéo, il est présent en masse sur la plateforme Twitch. Cependant et à l’image de l’évolution de la plateforme propriété d’Amazon depuis quelques années, il a également su profiter des opportunités offertes par cette même évolution. 

Il faut dire que la plateforme Twitch n’est plus seulement rivée sur le monde vidéoludique. Désormais, elle s’est ouverte à tous les types de divertissement et également à d’autres manières d’interagir. Le monde du poker a par exemple, continué son explosion en ligne grâce aux possibilités rendues possibles par Twitch auprès de différentes plateformes de jeux, tout comme d’autres domaines l’ont fait. Parlez-en à David Gaudu ! 

Quelques jours après son Tour de France terminé aux portes du podium, Gaudu a fait parler sa mémoire fantastique et compté pendant près de trois heures, en échangeant de manière permanente avec les visionneurs en direct, ses trois semaines de course dans ce qui reste un live exceptionnel et historique. 

Gaudu et d’autres sportifs n’hésitent plus à utiliser ce procédé sur Twitch et Instagram, permettant à de nombreuses personnes de découvrir les rouages de l’intérieur d’une course ou d’un tournoi et ainsi, de comprendre réellement ce qu’il se passe durant ces heures d’effort. 

 

Tenter d’établir les mêmes entraînements 

Restons dans l’univers des réseaux sociaux et dans le monde du cyclisme en mentionnant l’application Strava, véritable repère pour cyclistes et autres sportifs d’endurance affamés par les statistiques, les idées de parcours et les comparaisons en tous genres. 

Strava accueille tous les jours des milliers de données d’entraînements, publiées par amateurs et professionnels. Les entraînements de ces derniers sont donc disponibles à la vue de tout le monde et peuvent vous permettre d’établir un programme cohérent en fonction des choses rendues disponibles. Bien entendu, n’allez pas tenter d’imiter les mêmes sorties en termes de kilomètres, dénivelé et puissance qu’un coureur comme Egan Bernal, mais servez-vous plutôt des conseils donnés par les pros eux-mêmes. Entre sortie légère, sortie longue, entraînement d’intervalle, il y a forcément matière à puiser de l’inspiration et à établir en fonction, quelques idées de sortie. 

Légende : L’inspiration est toujours bonne à prendre. 

Même chose pour la musculation, les entraînements collectifs publiés sur YouTube par des chaînes de clubs professionnels ou d’autres organismes. Les choses travaillées seront toujours bénéfiques pour le sport en question et ce, qu’importe le niveau. 

 

Une progression sportive toujours bienvenue 

Tous ces conseils ainsi que l’accès à de nombreuses idées d’entraînement peuvent vous permettre de franchir un palier au sein de votre performance ou de votre collectif, sans surjouer par rapport à votre niveau réel. 

De plus, la connaissance plus poussée de ces exigences du haut niveau peut s’avérer bénéfique en dehors du monde du sport, notamment dans le monde du travail. Surtout, gardez bel et bien en tête que l’idée de s’inspirer d’un champion ne peut être que bénéfique si l’on reste bien conscient de son niveau. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES