Quelles sont les règles du billard français ?

Dernière mise à jour: 06.12.21

 

Le billard est un jeu qui compte plusieurs adeptes à travers le monde entier. On le pratique souvent dans les bars ou dans les centres de jeux spécifiquement dédiés. Il faut savoir qu’il existe plusieurs variantes de ce jeu, mais en France, le plus populaire est le billard français. Souvent confondu avec le billard américain, il y a pourtant des règles qui changent. Ici, tous les carambolages vont valoir un point.

 

Décryptage du billard Français

A la différence du billard américain, le billard français va se jouer avec trois billes. Il va y avoir deux billes blanches et une bille rouge. Voilà une raison pour laquelle on l’appelle la carambole. Ces trois billes seront de diamètres identiques, mais les deux billes de couleur blanche vont se différencier de par leur mouche. Il s’agit de deux cercles compacts qui sont opposés diamétralement. Une raison qui explique pourquoi cette bille est communément appelée « pointée ». La carambole peut également se jouer à deux ou à quatre, et pendant une compétition de billard français, les joueurs vont s’affronter par partie de deux en simple. Ceci, à l’instar du tennis et du badminton.

Mais comment jouer au billard français ? Il faut savoir qu’une partie de la carambole va se découper en coups qui peuvent être successifs ou aussi interdépendants. Tout va dépendre du joueur de billard. Le but ? Chaque joueur aura une distance à couvrir, ce qui sera considéré comme étant un nombre de points à faire pour pouvoir remporter la partie à la fin du jeu. Cette distance va se faire en fonction du niveau et ne sera pas la même pendant un face à face. Il faudra aussi noter qu’une partie va pouvoir se disputer par un nombre défini de reprises.  

A chaque joueur sera attribuée une bille de billard. Ensuite, en poussant cette bille avec la queue, le joueur en question devra parvenir à la faire entrer en contact avec les deux autres billes. Lorsque ce sera fait, le joueur va pouvoir marquer un point et pourra continuer à jouer. En cas de fautes ou s’il échoue, la partie adverse se chargera de prendre la main. Un autre point essentiel à noter est que la reprise sera définie dès le début de la partie.

Décryptage des mouches

Dans le jargon de la carambole, on entend souvent parler de mouches. Au total, pendant une partie, on comptera environ 7 mouches. Suivant l’axe longitudinal viendront se placer 3 mouches tandis que deux autres seront localisées à environ 18 cm pour une table standard de 3.10 m et à 16 cm 30 pour une table de 2.80 m. Pour une table de 2.60 m, les deux mouches seront placées à 15 cm. 

A savoir également que ces dernières vont être de part et d’autre placées en vertical tout en suivant un axe perpendiculaire et en passant également par l’axe des mouches extrêmes. Il ne s’agit pas des deux mais d’une d’entre elles. Notez que cette perpendiculaire est la ligne de départ et va servir à indiquer le bas du billard en question. Les deux dernières mouches, quant à elles, vont être utilisées au tirage à la bande. Elles vont ainsi être placées dans l’axe de la ligne de départ avec une distance de 17 cm environ chacune par rapport aux bandes imposantes.

 

Début de la partie

Pendant un match de foot ou un match de basket, un jeu de pile ou face va se jouer pour savoir à quelle équipe le ballon sera donné en premier. Pour le billard, le début de la partie va se jouer différemment. Pour savoir quel joueur aura le privilège de jouer en premier, les deux adversaires vont tous deux jouer leur bille. Cette dernière sera placée à la hauteur des mouches sur la ligne de départ. Ils vont tous deux, se mettre à frapper la petite bande qui est juste située en face d’eux. 

Leur but étant de se rapprocher le plus possible de la bande, qui elle, est placée juste derrière la position de départ. Le joueur qui réussira à tirer un coup et qui rapprochera sa bille de cette petite bande va choisir. Dans cette optique, soit il commencera la partie, soit il pourra décider de laisser son adversaire tirer le premier coup.

Par la suite, toutes les billes de billard vont être placées sur les mouches. Et en fonction du choix et de la préférence du joueur qui va ouvrir la partie, il pourra placer sa bille sur la mouche de gauche ou celle de droite. Il est libre dans sa décision. La pointée en revanche, c’est-à-dire la bille de l’adversaire, sera placée sur la mouche centrale. En ce qui concerne la bille rouge, elle va également être placée sur la mouche centrale mais à l’autre bout du billard.

Jouer au billard français : quel est le rôle de l’arbitre ?

Le rôle de l’arbitre, comme tout autre type de jeu, consiste à s’assurer que le joueur de billard respecte les règles et ne commet aucune faute. Un arbitre de la carambole va se démarquer de par son costume entièrement noir et de par son écusson présent sur sa poitrine. Il restera impartial pendant toute la partie et ne réagira qu’après qu’un joueur ait marqué un point. Il se chargera ainsi de comptabiliser les points de chaque joueur et surveillera la régularité du jeu. Et une fois que le tour d’un joueur sera terminé, l’arbitre va annoncer ses points. 

Il faut savoir qu’avant même le début d’une partie, l’arbitre tiendra un rôle assez important. D’abord, pour commencer, il va vérifier que le matériel utilisé soit bien conforme aux règlements. Dans cette optique, il vérifiera les poids, la présence du chiffon qui servira à essuyer et à astiquer les billes, le matériel de marquage de points et le matériel qui servira à marquer la position des billes sur le billard.

Ensuite, il se chargera de s’assurer de la présence du marqueur et rappeler au marqueur toutes ses obligations vis-à-vis du déroulement de la partie. Enfin, il fera en sorte de s’assurer que le billard où se tiendra la compétition soit bien propre avant que la partie ne débute.

 

Quelles sont les fautes ?

Pendant la carambole, plusieurs fautes sont à éviter. Dans un premier temps, il y a la bille sautée. Cette faute implique le fait que la bille ait sauté du billard. Dans ce cas, elle sera remise sur la mouche. Il y a par la suite la bille dite « touchée ». Comme le nom de cette faute le laisse penser, il s’agit du fait que le joueur touche une bille avec ses mains. Il y a également le queutage, une faute similaire à la touchée, mais dans laquelle le joueur, au lieu de toucher la bille avec ses mains, la fera deux fois avec son procédé. Une faute sera également commise lorsque le joueur joue sur la bande alors que sa bille est en contact avec cette dernière.

Parmi les autres fautes graves du billard carambole se trouvent aussi l’absence de pied au sol. Ce qui signifie que pendant une partie, aussi intense soit-elle, le joueur devra avoir au moins un pied au sol pendant qu’il tire une bille. Dans cette même lancée, il est tout aussi important qu’un joueur puisse toujours poser son bleu ou mettre une marque à un endroit du billard pour mieux savoir où il devra se placer. L’erreur de bille est aussi considérée comme étant une faute. Il s’agit du fait que le joueur joue avec la bille de son adversaire. Dans ce genre de situation, il va devoir replacer correctement la bille là où elle a été placée.

Une autre faute que les joueurs tendent à ne pas tenir compte est le fait de rester dans une même zone sans en faire sortir des billes. Cela étant alors qu’il a déjà joué plus de deux coups. Il en va de même pour le dépassement de temps. Il faut savoir que le joueur dispose de 45 secondes devant lui pour pouvoir jouer. Alors si son coup s’étend sur une durée de plus de 45 secondes, il y aura une faute.

Enfin, on peut également parler de faute lorsque le joueur quitte l’aire de jeu alors qu’il n’a pas demandé l’accord de l’arbitre. Il en va de même si le joueur joue sans avoir attendu l’immobilisation complète de toutes les billes après le tir de son adversaire.

 

La bande et le cadre

Lorsqu’on décide de jouer à la carambole, il faut savoir maîtriser deux notions. D’un côté il y a la bande et de l’autre, il y a le cadre. La bande est la partie qui va représenter les bords en caoutchouc qui sont recouverts de drap et qui serviront de butoirs autour de la table où le jeu va se dérouler. Sachez que lors du comptage des points à la fin de la partie, les bandes vont jouer un rôle assez important et décisif. En effet, si la bille est touchée avec la bille blanche, et qu’elle a parcouru une ou quatre bandes, le joueur pourra ou ne pourra pas gagner de points. Dans certaines variantes de la carambole en revanche, le nombre de bandes sera précisé à l’avance et le joueur devra caramboler en suivant le nombre indiqué dès le départ.

En ce qui concerne le cadre, il s’agit de la zone de jeu dans laquelle le joueur devra exécuter un point. Cela étant en faisant revenir les billes dans ce dernier. Dans cette lancée, afin de mieux déterminer ces aires, la table de billard va être quadrillée à la craie.

Les différentes variantes de la carambole

Il est vrai que le billard se décline sous différentes variantes et la carambole en fait partie. Mais il faut aussi noter que la carambole dispose aussi de ses propres variantes. Dans un premier temps, vous trouverez le billard à la partie libre. Il s’agit d’un mode de jeu simple très apprécié par les amateurs de billard. La règle est simple : pousser la bille pour caramboler deux autres billes d’un même coup. Dans cette partie libre, ni le cadre ni les bandes ne seront considérés. Dans cette même lancée, chaque joueur ne sera pas dans l’obligation de toucher la ou les bandes. Quoi qu’il en soit, le plus grand bémol de jouer à la partie libre réside dans le fait qu’elle soit assez redondante et  plus ou moins chronographe.

La partie au cadre est également une variante de la carambole. Elle s’apparente bien à la partie libre, mais se diffère du fait qu’elle sera encadrée par des zones imposées. Ainsi, chaque joueur devra sortir une ou deux billes lors du deuxième point. Ce qui est intéressant avec cette variante, est qu’elle est plus complexe et génère des situations emmêlées. Par la même occasion, la partie du cadre promet une pratique un peu plus sportive comparée au billard classique. Pour ce qui est des coups, ils sont plus puissants et plus précis. En somme, la partie au cadre est dédiée aux joueurs professionnels qui savent déjà maîtriser l’art du billard.

Vous avez également le billard français à 3 bandes. Il s’agit d’une version de la carambole dont le principe consiste à toucher au minimum les trois bandes placées sur le billard avant même de toucher les deux billes. Ce sera la meilleure façon de marquer un point. Et afin de réussir son coup, le joueur devra réaliser des figures acrobatiques. Voilà ce qui est intéressant avec cette variante. Par la même occasion, afin de faire en sorte que les billes jouissent de plus d’impulsion, il sera impératif que le joueur propulse sa bille blanche.

Enfin, la dernière variante est le Casin. Cette version combine différentes catégories de points. Son principe part du fait que chaque joueur effectue des figures imposées. Ainsi, si le joueur se met à annoncer « rouge », il devra caramboler la bille rouge pour pouvoir marquer son point.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES