Comment conduire une trottinette électrique ?

Dernière mise à jour: 12.06.21

 

Une trottinette est plus simple à conduire qu’un vélo parce qu’elle n’a pas de pédale. Elle est aussi plus maniable qu’une moto, car normalement elle va beaucoup moins vite. Il faut cependant un minimum de maîtrise pour ne pas tomber ou bousculer les piétons.

 

Choisir le bon équipement

Avant de commencer à utiliser une trottinette électrique, il faut d’abord choisir le modèle qui vous convient. Ne confondez pas ces modèles avec les trottinettes à assistance électrique. Ces dernières nécessitent une poussée régulière afin de pouvoir avancer. Pour un appareil qui ne nécessite aucun effort physique, choisissez les trottinettes à moteurs électriques. Ces moteurs sont dits brushless, ce qui signifie qu’ils ne nécessitent aucun entretien. Il existe plusieurs variétés adaptées trottinettes pour n’importe quel type de terrain ou uniquement utilisable en milieu urbain.

Pour avoir plus de sécurité, choisissez aussi les modèles qui disposent de frein qui peut être actionné à l’aide du guidon. Certains modèles possèdent un dispositif de sécurité qui empêche le moteur de tourner lorsque la trottinette n’a pas d’élan. Quant à l’emplacement du moteur, il peut se situer à l’avant ou à l’arrière. La traction peut donc s’effectuer à l’aide de la roue avant ou de la roue arrière. Pour connaître le mode de traction qui vous convient, vous devrez tester les deux versions. Vous ressentirez ainsi les différences afin de choisir le modèle qui vous met le plus à l’aise.

Un autre point important à considérer sera également la hauteur de votre guidon. Faites aussi attention à votre poids. Chaque trottinette possède une limite de poids supportable. Si vous avez besoin de transporter avec vous votre trottinette même dans le bus, dans ce cas choisissez les modèles pliables.

Quant aux protections, vous n’êtes pas obligé d’en porter. Cependant, il faut toujours être prudent et porter au moins un casque. Il existe de nombreux modèles aux designs variés parmi lesquels vous pourrez choisir sur le marché pour ce faire. Les genouillères et les coudières sont aussi recommandées pour protéger les articulations sensibles. Utilisez également des chaussures antidérapantes afin d’avoir une meilleure adhérence sur la planche de la trottinette. Afin de vous aider dans votre choix de véhicule dans ce cas, trouvez ici notre sélection des meilleurs produits.

 

 

Familiarisez-vous avec votre trottinette

Pour vous entraîner à utiliser votre trottinette, cherchez un lieu dégagé et plat. Tenez-vous debout bien droit sur la planche et tenez le guidon avec vos deux mains. Vous pouvez ensuite démarrer le moteur ou utiliser l’une de vos jambes pour faire avancer le véhicule. Une fois qu’il est en marche, appuyez-vous fermement sur vos jambes et aidez-vous de vos mains pour garder l’équilibre. Tourner de gauche à droite se fait à l’aide du guidon.

La manipulation du véhicule est similaire à celui du vélo ou de la moto. La trottinette offre plus d’équilibre comparé au skateboard et aux rollers à l’aide du guidon. Pour effectuer des accélérations, servez-vous du bouton conçu à cet effet présent sur le guidon. Selon votre modèle de trottinette, vous pourrez réguler ou limiter la vitesse en fonction de vos besoins. Sachez toutefois que rouler à vitesse modérée permet d’économiser de la batterie.

Par ailleurs, si votre appareil dispose d’un écran LCD, les manipulations se feront plus simplement. Lorsque vous rencontrerez un obstacle, vous aurez certainement besoin de freiner. Pour cela, vous pourrez aussi vous servir de boutons présents sur le guidon de la trottinette. Cependant, si votre véhicule utilise un système de frein à gomme, celui-ci s’épuisera rapidement si vous freinez trop souvent. Pour les trottinettes avec des freins à tambour, le freinage permettra de stopper les deux roues en même temps. Mais le meilleur dispositif de freinage présent sur une trottinette est le frein à disque, similaire à celui d’un vélo.

Les freinages brusques pourraient rompre votre équilibre sur le véhicule. De ce fait, faites attention lorsque vous en effectuez un. Si vous souhaitez garder l’équilibre durant cette manœuvre, servez-vous de l’un de vos pieds. Mais ce choix peut user vos semelles. C’est pourquoi certains modèles disposent d’un carter placé sur une roue afin de vous éviter d’user vos chaussures.

Les roues aussi peuvent être faites de gomme ou peuvent être gonflables. Les roues gonflables sont plus confortables sur les routes, mais elles courent des risques de crevaison. Avant chaque utilisation de votre trottinette, vous devrez vous assurer du niveau de pression des roues. Une roue gonflée facilite le mouvement de la trottinette. Une roue avec peu de pression ralentit le déplacement, mais permet en conséquence de freiner plus rapidement. Quant aux roues en gomme, elles s’usent après un certain temps d’usage et devront être remplacées. Il est possible de faire un compromis en se servant à la fois d’une roue pleine et d’une roue gonflable pour ce faire.

 

Bien entretenir son véhicule

À moins que vous ne fassiez appel à un service de location, vous serez obligé de vous soucier du bon état de votre trottinette. Votre premier souci sera le niveau de charge de votre batterie. L’autonomie peut varier en fonction de chaque modèle, mais surtout en fonction de votre type d’utilisation.

 

 

La plupart des batteries sont incrustées sur le plancher de la trottinette. Si vous disposez d’un modèle avec batterie amovible, vous pourrez rallonger le temps d’utilisation en remplaçant la batterie à plat par une batterie pleine. Certains modèles proposent des options économiques qui permettent de rouler à 6 km/h. Cette vitesse fait du bien à la batterie et la réglementation sur la circulation l’impose d’ailleurs comme seuil à ne pas dépasser pour rouler sur les trottoirs.

Dès que la batterie est faible, il faudra penser à la recharger à l’aide d’un chargeur adéquat. La durée de charge dure entre deux et cinq heures. Faites attention à ne pas charger au-delà du délai prescrit par les constructeurs pour éviter d’endommager la batterie.

Pour terminer, utilisez votre trottinette aux endroits qui lui seront adaptés. Il existe des modèles pour les milieux urbains et ruraux sur le marché. Si vous en faites une mauvaise utilisation, elle risque de s’user prématurément. Par exemple, évitez de traverser un ruisseau avec votre trottinette, à moins que ce type d’utilisation ne soit permis. Quant au fait de rouler sur la voie publique, c’est-à-dire les pistes cyclables et les trottoirs, cela dépendra surtout des municipalités. Renseignez-vous sur les lois en vigueur si vous ne souhaitez pas être sanctionné d’une amende.

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments