Comment jeûner sans danger ?

Dernière mise à jour: 03.10.22

 

Le jeûne peut être une bonne idée pour nettoyer le corps. Certains s’en servent aussi pour perdre du poids. En tous les cas, que vous pensiez à jeuner pour maigrir ou faire du jeûne intermittent, la privation alimentaire ne se fait pas n’importe comment. Voici quelques conseils pour réussir votre jeûne intermittent et votre programme. 

 

Une phase de préparation 

Le fasting ne se décide pas au petit bonheur la chance. Avant de décider d’arrêter de manger, vous devez passer par une période de préparation. Cela vous facilitera les choses. 

Pour savoir comment jeûner efficacement et sans danger, quelques recherches sur le sujet s’imposent. Vous devez simplement taper « jeûne hydrique » sur Google pour vous préparer psychologiquement à ce qui vous attend. Ce sont surtout les détresses psychologiques et les intox sur le jeûne qui compliquent les choses. Par exemple, c’est normal de ressentir un gros manque pendant les 3 premiers jours. Ce n’est pas pour autant que vous allez perdre la forme ou vos capacités intellectuelles et physiques. En effet, après quelques heures sans de nouveaux apports de votre part, votre corps va s’adapter et utiliser ses réserves. Ce qui non seulement vous permet de perdre du poids, mais aussi de rester en bonne santé. 

Les symptômes de manque peuvent varier d’une personne à une autre. Certains ressentent par exemple de la migraine pendant leur jeûne intermittent. C’est normal et c’est toujours à cause du manque de sucre.  Toutefois, comme susmentionné, il ne faut pas vous inquiéter pour autant. 

Il faudra évidemment, mettre en place un programme de jeûne pour en limiter les risques et vous permettre de garder votre bien-être au quotidien. Par exemple, vous devez choisir la bonne durée pour votre intermittent fasting, et ce, en vous basant sur votre corpulence et caractéristique physique. Par exemple, un homme de 70 kg ne peut se priver au-delà de 40 jours. Ce sera le cas du moins si ce dernier est en bonne santé. 

 

Une phase d’action 

Faire un jeûne n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît. Le tout est de décider de sauter le pas. Pour ceux qui ont déjà pris leur décision, voici comment jeûner sans danger. 

Choisissez pour commencer le type de jeûne que vous souhaitez faire. Vous avez par exemple :

• La privation d’une journée

C’est idéal pour entretenir votre système digestif. Pour ce genre de diète, commencez à vous priver le soir. Ce sera plus simple alors de passer la journée. Se priver de dîner est classique et ne vous gênera pas davantage que de commencer toute une journée de privation et de ne pas pouvoir manger avant le lendemain matin. 

Après un jeûne d’une journée, il est recommandé de privilégier un dîner léger pour le lendemain soir. Une soupe ou une salade fera amplement l’affaire. 

• Le monodiète qui s’étalera sur quelques jours 

Il ne s’agit pas réellement d’une privation. Ce serait plutôt vous passer de la majorité des aliments et en garder un seul pour les goûters et les repas. C’est la technique la plus conseillée pour la perte de poids. C’est plus confortable, notamment pour ceux qui s’initient à peine au jeûne hydrique. 

On vous recommande toutefois un aliment qui favorise justement la détox du corps. Un jeune intermittent avec du café par exemple ne vous apporte rien. Choisissez la pomme, le raisin ou autres fruits de régimes. 

Il est à noter que ce type de jeûne peut durer une semaine, voire un peu plus en fonction de vos capacités et des objectifs que vous souhaitez atteindre. 

• Le fasting ou le jeûne séquentiel 

C’est une technique qui est assimilée à un jeûne intermittent pour la perte de poids. Les experts le présentent aussi comme un jeûne séquentiel. Vous allez pouvoir manger pendant 8 heures et vous priver pendant 16 heures. Certains, notamment les plus expérimentés en matière de diète, optent pour un jeûne de 1 fois par semaine. C’est-à-dire qu’une journée par semaine, de 20h du soir jusqu’à 13 de l’après-midi, vous allez vous priver et reprendre vos habitudes par la suite. Cela peut s’étaler sur plusieurs mois, et ce, en fonction des objectifs que vous poursuivez.  

• Le jeûne prolongé et encadré 

Comme son nom l’indique, il peut s’étaler sur plusieurs jours. Ce peut être par conviction, pour perdre du poids ou simplement pour se détoxifier. Dans ce cas, la privation ne doit pas vous empêcher de bien vous hydrater. 

• Les jeûnes alternatifs

Ils consistent à vous passer de certains aliments au profit de certains autres. Par exemple, vous pouvez passer quelques jours sans consommer du gluten ou du sucre ou encore du sel, du soja. etc. Il suffira d’adapter votre programme alimentaire en conséquence et de compenser les apports avec différents aliments. 

En tous les cas, avant d’entrer dans la phase d’action, on vous conseille de consulter votre médecin. Il vous aidera dans la mise en place de votre programme de privation, et ce, en tenant compte de vos capacités et états physiques. 

Jeûner, mais rester actif

En tous les cas, malgré votre fasting intermittent, on vous conseille de rester actif. Du moins, c’est important si l’on en croit les conseils sur jeûne intermittent programme pdf. Pendant votre régime de jeûne intermittent, optez pour des activités sportives douces. Tel est le cas par exemple de la natation. Seul de l’eau doit figurer dans votre sac de natation

Une bonne activité physique est importante pendant la période de jeûne. Cela permet en effet de se détendre et de s’oxygéner. Ce qui garantira par la suite un bon fonctionnement de votre système digestif et de votre organisme en général. 

Pour de plus amples conseils sur comment jeûner, vous pouvez consulter des forums de jeûne intermittents et les avis en ligne.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES