Le karaté : pourquoi le pratiquer et où ?

Dernière mise à jour: 27.10.21

 

Plusieurs motivations peuvent vous pousser à pratiquer le karaté. Cet art martial né dans les années 20 fait justement référence à une technique de combat dont les avantages se ressentent d’un point de vue physique, mais également psychologique. Il est toutefois important de souligner que sa pratique doit se faire dans un endroit bien accessible, et assisté d’un bon professeur.

 

Le karaté : c’est quoi ?

Comme déjà évoqué précédemment, le karaté est un art martial ou plus précisément une technique de combat où l’on n’utilise que le corps humain. L’origine du karaté reste floue, car si plusieurs assurent qu’il est né au Japon par le biais d’un moine, d’autres suggèrent qu’il a surtout été inventé en Chine, mais qu’il a été perfectionné plus tard au Japon. 

Dans tous les cas, cette discipline s’est inspirée de plusieurs arts martiaux anciens de l’Asie pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Durant les cours de karaté, une ceinture est attribuée pour mesurer et noter l’évolution d’un élève. À titre d’informations, la ceinture de karaté dans l’ordre commence par celle blanche, le jaune, l’orange, la ceinture verte, celle bleue, le marron et enfin la ceinture noire.

 

Le karaté et ses bienfaits physiques

À condition de respecter un entraînement raisonnable et assisté, le karaté est une discipline physique et mentale. Mais bien avant tout, il s’agit d’un sport intense que l’on pourrait même avoisiner au fitness. Effectivement, un combat de karaté d’une heure aide à brûler entre 330 et 650 calories. L’endurance, la vitesse, et même la souplesse sont nettement améliorées, de même que le rythme cardiaque. Dès que vous prenez la décision d’apprendre le karaté, préparez-vous à suer !

En parallèle, le pratiquant canalise mieux son surplus d’énergie, et voit sa condition physique s’améliorer. Éventuellement, le karaté donne également les moyens de mieux se défendre en cas d’attaque.

Le karaté et ses bienfaits psychologiques

Cette discipline exige une parfaite maîtrise du corps et de l’esprit, ce qui conduit déjà à accentuer la confiance en soi du pratiquant. Effectivement, ce dernier s’impose lui-même ses limites, tout en ayant la capacité de combattre ses peurs. Pour plusieurs même, l’image du karaté reflète bien plus qu’un sport, et devient alors un mode de vie

Le pratiquant apprend à mieux se concentrer, et donc à atteindre plus rapidement ses objectifs. Dans sa version de base, rappelons également que le karaté impose un code d’honneur où le contrôle de soi, l’honneur et le respect sont à appliquer. Des préceptes très importants qui s’intègrent à la vie du pratiquant.

 

Où et comment pratiquer le karaté ?

Le karaté se pratique essentiellement dans des clubs d’arts martiaux appelés Dojos. La séance débute par un salut collectif face au professeur, suivi directement par des échauffements. Le karatéka, bien vêtu d’un kimono de karaté, peut ensuite continuer par un « kata », qui par définition, est un enchaînement sur tatami dans le vide qui diffère selon le niveau du pratiquant. Le but étant de maîtriser les attaques de son adversaire à travers des blocages, tout en incitant tous les membres du corps.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES